Arrêté conjoint du ministre de renseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique et du ministre de la santé n° 1437-99 du 16 joumada II 1420 (27 septembre 1999) fixant les modalités d'organisation du concours d'agrégatio

Bulletin Officiel n° : 4778  du  16/03/2000 - Page : 201

 

Arrêté conjoint du ministre de renseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique et du ministre de la santé n° 1437-99 du 16 joumada II 1420 (27 septembre 1999) fixant les modalités d'organisation du concours d'agrégation en vue du recrutement des professeurs agrégés des facultés de médecine et de pharmacie.

 

Le  ministre de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la  recherche scientifique,

 

Le ministre de la santé,

 

Vu le décret n° 2-98-548 du 28 chaoual 1419 (15 février 1999) portant statut particulier du corps des enseignants-chercheurs de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, notamment ses articles 24, 59 et 60  .

 

Vu le décret royal n° 401-67 du 13 rabii I 1387 (22 juin 1967) portant règlement général des concours et examens pour l'accès aux cadres, grades et emplois des administrations publiques, tel qu'il a été modifié et complété,

 

Arrêtent :

 

Titre premier

Dispositions générales

 

Article premier

 Le concours d'agrégation en vue du recrutement des professeurs agrégés des facultés de médecine et de pharmacie est ouvert chaque fois que les nécessités du service l'exigent, sur proposition du doyen de la faculté de médecine et de pharmacie concernée.

 

Article 2

 Le nombre des postes mis en compétition et la date du concours sont fixés par arrêté conjoint du ministre de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique et du ministre de la santé, sur proposition du doyen de la faculté de médecine et de pharmacie concernée.

 

Article 3

 Le concours d'agrégation comporte deux sections :

-            la section des sciences fondamentales.

-            la section des sciences cliniques.

Article 4

 La section des sciences fondamentales comprend les spécialités dont la liste est fixée au tableau n° 1 annexé au présent arrêté conjoint.

 

Article 5

La section des sciences cliniques comprend les spécialités dont la liste est fixée au tableau n° 2 annexé au présent arrêté conjoint.

 

Article 6

 Peuvent se présenter au concours d'agrégation en vue du recrutement des professeurs agrégés des facultés de médecine et de pharmacie les candidats visés aux articles 24, 59 et 60 du décret susvisé n° 2-98-548 du 28 chaoual 1419 (15 février 1999).

 

Article 7

Les candidats au concours d'agrégation doivent adresser leur demande d'inscription, établie sur papier libre, au doyen de la faculté de médecine et de pharmacie concernée, un mois avant la date fixée pour les épreuves.

 

La demande d'inscription devra indiquer les nom, prénom et adresse du candidat et la spécialité pour laquelle il désire concourir.

 

A cette demande seront joints :

a.        un relevé de ses titres et travaux scientifiques.

b.        un état des fonctions hospitalo-universitaire qu'il a assurées. Les documents a) et b) ci-dessus doivent être :

-            soit certifiés exacts par le doyen de la faculté de médecine et de pharmacie les ayant délivrés.

-            soit certifiés conformes aux originaux correspondants par les autorités compétentes pour les candidats marocains justifiant de diplômes et titres étrangers. Dans ce cas, la faculté concernée a le droit de réclamer les originaux des titres précités.

 

Article 8

 Le jury du concours d'agrégation comprend pour chaque spécialité cinq membres titulaires et deux membres suppléants désignés par décision du ministre de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, sur proposition du doyen de la faculté de médecine et de pharmacie concernée, parmi les professeurs de l'enseignement supérieur et les professeurs agrégés appartenant à la spécialité correspondante ou, à défaut à une spécialité voisine. Les membres du jury se réunissent en séance préliminaire avant le début des épreuves pour désigner le président du jury et le rapporteur et fixer le calendrier du déroulement de épreuves.

 

La direction et la surveillance du concours pour les épreuves d'admissibilité et d'admission incombent au jury. Les membres du jury se prononce sur toutes les difficultés susceptibles d'apparaître pendant la durée du concours.

 

Un membre suppléant ne siège que lorsque un membre titulaire est empêché.

 

Titre II

Nature et déroulement des épreuves

 

Article 9

Le concours comporte, pour chacune des spécialités :

-            deux épreuves d'admissibilité (dotées chacune du coefficient 1).

-            une épreuve d'admission (coefficient 1). Toutes les épreuves sont notées de 0 à 20.

 

Article 10

Pour les épreuves d'admissibilité et d'admission, le président lors de la première séance, procède à l'appel des candidats.

 

Article 11

Les deux épreuves d'admissibilité comprennent :

1.        L'épreuve de titres et travaux scientifiques qui consiste en l'examen et l'appréciation des titres et travaux du candidat par le jury siégeant au complet.

Le candidat fait devant le jury un exposé sur ses travaux d'une durée de quinze minutes au maximum, à la suite duquel un rapporteur désigné par le président du jury, présente aux membres du jury un rapport sur les titres et travaux du candidat.

2.         L'épreuve pédagogique qui consiste en une leçon orale publique d'une durée de trois-quarts d'heure. Chaque candidat tire au sort le sujet de sa leçon parmi des questions rédigées par le jury en nombre double du nombre de candidats, ou au moins, en nombre égal à celui des membres du jury.

Cette épreuve se déroule après quatre heures de préparation en bibliothèque, sous surveillance organisée par le jury, dans la limite des ressources de la bibliothèque de la faculté de médecine et de pharmacie concernée, à l'exclusion de tous documents et notes personnels.

 

Article 12

Lorsque les épreuves d'admissibilité de chaque spécialité sont terminées et à l'issue de leurs corrections, le jury réuni au complet, établit la liste des candidats autorisés à subir l'épreuve d'admission parmi les candidats ayant obtenu une moyenne générale supérieure ou égale à 10 sur 20 aux deux épreuves d'admissibilité.

 

Cette liste est affichée sur les lieux des épreuves.

 

Seuls les candidats figurant sur cette liste sont autorisés à subir l'épreuve d'admission qui reprend, après affichage, à la diligence du président du jury, les jours, heures et lieu qu'il fixera.

 

Article 13

L'épreuve d'admission consiste en :

a.        Pour la section des sciences fondamentales :

-            une épreuve pratique (démonstrations, analyses, explorations et interprétations des données) dont les modalités sont fixées par le jury, lors de sa réunion préliminaire et qui doit permettre d'apprécier l'aptitude du candidat aux fonctions hospitalo-universitaires.

b.         Pour la section des sciences cliniques :

1.        L'examen, pendant trente minutes, d'un malade en présence du jury ou d'un membre du jury. Durant l'examen le candidat qui ne dispose pas de documents, pourra demander les examens   complémentaires   paracliniques   qui   lui   paraissent nécessaires.

2.        La rédaction, durant les quinze minutes suivantes, des conclusions   en  matière   de   diagnostic,   de   pronostic   et  de thérapeutique.

3.        La lecture intégrale de la copie, devant le jury, pendant une durée de 15 minutes au plus.

 

La veille ou le matin de l'épreuve, les malades sont choisis par le jury qui consigne par écrit ses conclusions.

 

Au début de l'épreuve un numéro est attribué à chaque malade. Les numéros, inscrits sur des feuillets identiques, sont placés dans une urne d'où chaque candidat extrait celui du malade qu'il doit examiner.

 

Lorsque plusieurs candidats doivent examiner un même malade ils sont isolés pendant la durée de l'épreuve.

 

A l'issue de l'épreuve, les copies sont conservées sous enveloppe scellée jusqu'à la séance de lecture dont la date et le lieu sont fixés par le jury.

L'accès des hôpitaux du centre hospitalier où se déroulent les épreuves cliniques d'admission sera interdit aux candidats durant les quinze jours qui précèdent la date desdites épreuves.

 

Article 14

A l'issue de l'épreuve d'admission, seuls sont retenus pour le classement général en vue de l'admission définitive les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à cette épreuve.

 

Article 15

Le jury établit par ordre de mérite le classement définitif des candidats sur la base de la moyenne générale calculée à partir des notes obtenues aux épreuves d'admissibilité et à l'épreuve d'admission.

 

Article 16

Les candidats sont déclarés définitivement admis par arrêté du ministre de renseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique.

 

Article 17

Le rapporteur du jury est chargé de la rédaction des procès-verbaux qui sont établis en trois exemplaires dont une copie est transmise à la fin du concours au ministère de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, la deuxième copie au ministère de la santé et (a troisième copie est conservée par la faculté concernée.

 

Article 18

 Le présent arrêté conjoint, qui abroge l'arrêté conjoint du ministre de l'éducation nationale et du ministre de la santé publique n° 2362-93 du 6 joumada I 1414 (22 octobre 1993), est publié au Bulletin officiel.

 

Rabat, le 16 joumada II 1420 (27 septembre 1999).

 

Le ministre de  l'enseignement supérieur,

De  la formation des cadres et de  la recherche scientifique,

NAJIB  ZEROUALI

 

Le ministre de la santé,

ABDELOUAHED EL FASSI

Tableau n° 1

Fixant la liste des spécialités de la section

Des sciences fondamentales

(Concours  d'agrégation  des facultés de médecine et de pharmacie)

 

Spécialités de biologie :

-            Anatomie.

-            Anatomie pathologique.

-            Physiologie.

-            Biophysique.

-            Biochimie - chimie.

-            Parasitologie.

-            Mycologie.

-            Histologie.- embryologie - cyto-génétique.

-            Génétique.

-            Microbiologie. -Virologie.

-            Hématologie.

-            Immunologie.

-            Pharmacologie.

-            Toxicologie.

-             Médecine communautaire (médecine préventive, santé publique et hygiène).

-             Informatique médicale.

 

Spécialités pharmaceutiques :

-            Chimie analytique.

-            Pharmacie galénique.

-            Pharmacologie.

-            Bromatologie.

-            Pharmacognosie.

-            Toxicologie.

-            Chimie-thérapeutique.

-            Hydrologie.

-            Cryptogamie.

-            Pharmacie clinique.

-            Informatique pharmaceutique.

Tableau n° 2

Fixant la liste des spécialités de la section

Des sciences cliniques (Concours d'agrégation des facultés de médecine et de pharmacie)

 

Spécialité de médecine et spécialités médicales :

-            Médecine interne.

-            Cardiologie.

-            Dermatologie.

-            Endocrinologie et maladies métaboliques.

-            Gastro-entérologie.

-            Néphrologie.

-            Pédiatrie.

-            Psychiatrie.

-            Neurologie.

-            Pneumophtisiologie.

-            Radiologie.

-            Rhumatologie.

-            Radiothérapie.

-            Réanimation médicale.

-            Anesthésie - réanimation.

-            -Médecine communautaire (médecine préventive, santé publique et hygiène)  .

-            Médecine légale.

-            Oncologie médicale.

-            Maladies infectieuses.

-            Hématologie clinique.

-            Rééducation et réhabilitation fonctionnelles.

-            Epidémiologie clinique.

-            Hygiène hospitalière.

-            Médecine du travail.

-            Médecine du sport.

-            Médecine physique et réadaptation fonctionnelle.

-            Médecine nucléaire.

 

Anatomie chirurgie et spécialités chirurgicales :

-                Chirurgie générale.

-                Chirurgie pédiatrique.

-                Gynécologie obstétrique.

-                Neuro-chirurgie.

-                Ophtalmologie.

-                Oto-rhino-laryngologie.

-                Urologie.

-                Traumatologie-orthopédie.

-                Chirurgie thoracique.

-                Chirurgie cardio-vasculaire.

-                Stomatologie et chirurgie maxillo-faciale.

-                Chirurgie réparatrice et plastique.

-                Chirurgie vasculaire périphérique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le texte en langue arabe a été publié dans l'édition générale du «  Bulletin officiel » n° 4736 du 11 rejeb 1420 (21 octobre 1999).